Jeudi 26 Mars 2009 Messe, à Paris,en mémoire des victimes de la fusillade du 26 mars 1962, rue d’Isly, à Alger

fairepart2009

A Paris, la messe rassemblait encore un millier de Fidèles L’Eglise Saint-Nicolas du Chardonnet ouvrait largement ses portes, comme chaque année, pour accueillir les Fidèles du Souvenir venus encore, parfois de très loin, pour se recueillir à la Mémoire des Victimes de la tragédie du 26 mars 1962.

Cette cérémonie associait bien entendu les Morts du 5 juillet en Oranie et l’ensemble des victimes tuées ou disparues pour leur attachement à l’Algérie française.

M Renaud Bachy, Président de la Mission Interministérielle aux Rapatriés, accompagné de son chef de cabinet M Jorant, et de nombreux responsables associatifs avaient tenu à être présents à nos côtés. Dans le choeur avaient pris place les quinze fidèles porte-drapeaux, qu’il nous est impossible de tous citer et notamment celui du Cercle national des Combattants, accompagnant le Colonel Cuignache, celui de l’Union Nationale des Combattants, accompagnant le Président Hugues Dalleau ou celui des Forces de Police Auxiliaires, accompagnant le Président Goudjil. Sur le parvis, à l’issue de la messe, le Choeur Montjoie Saint-Denis entonnait les chants traditionnels  » Les Africains  » et  » la Cavalcade « .

L’oraison de M l’Abbé Beauvais a été, comme à l’accoutumée, d’une haute tenue, directe et sans fard, réconfortante car témoignant de sa réelle compassion pour les souffrances subies.

Nous ne remercierons jamais assez cette Eglise qui nous a ouvert ses portes quand tant d’autres se fermaient ou se bornaient à nous tolérer en nous bâillonnant.

Nicole Ferrandis

 

Publicités